Les mystères de l’arrondi TVA sur facture

Quand Lucien Gimenez, Formateur, Expert fiscal et digital nous explique le pourquoi du comment.

Les mystères de l'arrondi TVA sur facture

Ce qui ne tourne pas rond avec l’arrondi

On l'a remarqué ce centime 💰, celui qui met son grain de sable et qui vient perturber la facture. Celui-là même qui vient de l’arrondi de la TVA et impacte le total de notre facture. 

Cet "arrondi de TVA" suscite encore beaucoup de questions, d'interrogations, d'incompréhensions… Bref il se fait remarquer. 

Ce qu'il faut préciser c’est qu'il ne s'agit ni d'un problème informatique, ni d'une erreur dans les éditeurs de logiciels de facturation. NON. Mais alors quoi ? 

On est allé demander plus d'informations à Lucien Gimenez, Formateur, Expert fiscal et digital. Et comme il est plutôt doué Lucien, on a finit par comprendre. 👨‍🎓

L'explication mathématique qu'il ne fallait pas manquer

L'arrondi d’un nombre est une valeur approchée de ce nombre. Il peut être par défaut ou par excès.

Pour ceux qui veulent aller plus loin sur les règles d'arrondissement des nombres, rendez-vous sur cet article (Site avec des références à l'ouvrage "Estimer l’incertitude – Mesures – Essais" Christophe Perruchet et Marc Priel Edition Afnor).

On ne va pas vous mentir, Lucien a commencé à nous parler de "l'arrondi produit" et de "l'arrondi de conversion" des devises. On s'est dit qu'on verrait ça plus tard.

 

Le cas pratique : le souci avec les lignes et la somme

Sur une facture on retrouve : 

  • des lignes d'articles avec leurs montants 
  • un total qui correspond à la somme de chaque ligne

Bon à savoir : il existe deux méthodes acceptées pour les arrondis de TVA :

  • la somme des arrondis (arrondir les montants de chaque ligne d’article)
  • l'arrondi de la somme (arrondir le total réel

Là, intervient la possibilité d'une différence qui pourrait être due à l'arrondi des lignes par rapport à l'arrondi de la somme. 

Quesaco ? Un exemple SVP

"Il y aura toujours cette contingence d'un centime qui nous rappellera que rien n'est parfait. Même la Terre n'est pas parfaitement ronde. Même le temps ne tourne pas exactement rond dans l'horloge mais cela est pour une autre chronique." nous indique Lucien Gimenez.

Sur Evoliz, on a opté pour la méthode "Somme des arrondis" (Cf : cas 1) 

 

En conclusion : tout va bien se passer

Ah ! Bon ? OK. 👌

Finalement, tout ça, c'est normal et ça se comptabilise après tout. Donc tout va bien !

Aucune méthode n'est parfaite. Ce que l'on comprend c'est que lorsqu'on coupe, tronque ou arrondi un nombre, on crée des imperfections, des scories, des poussières d’euros…

"Les règles d'arrondissement doivent être conformes à la loi. A défaut, des rappels et sanctions sont possibles lorsque ”quelque chose ne tourne pas rond"... mais ceci est une autre histoire.

Au final, le propre de l'arrondi c'est de créer des imperfections. Il n'y a pas une méthode parfaite ou supérieure à l’autre. L'entreprise a parfaitement le choix de la méthode. Ce que l'on peut dire c'est que la méthode de l'arrondi de la ligne est peut-être la plus fréquente. Mais même s'il n'y a pas de méthode parfaite, avec Evoliz on trouve toujours une solution parfaitement conforme. Et c'est ça qui compte." nous prévient notre expert. 

En conclusion, il y a des méthodes. Il y a aussi - forcément - quelques coquilles. Elles s'expliquent mais ne se résolvent pas forcément. Et cela n'impacte pas votre compta. 

Quand on vous dit que tout va bien se passer.

Bon à savoir : côté comptable, il existe 2 lignes de comptes pour comptabiliser les écarts d’arrondis : 

  • La 658 - Charges diverses de gestion courante
  • La 758 - Produits divers de gestion courante

Quand on vous disait que tout allait bien se passer 🤩