Quel développement pour les entreprises créées par des jeunes ?

31/10/2011 - Nicolas

L'APCE (Agence Pour la Création d'Entreprises) vient de publier une note sur le lancement et le développement d'une entreprise ayant pour créateur un "jeune" de moins de 30 ans. Les principaux points abordés sont la pérennité, le chiffre d'affaires, le nombre de salariés et surtout la satisfaction de ces jeunes chefs d'entreprise !

Note APCE - Création Jeune Entreprise

Etude de l'APCE sur le développement d'une entreprise créée par des jeunes

L'enquête réalisée par l'APCE (Agence Pour la Création d'Entreprises) analyse les entreprises créées en 2006 et leur évolution en 2009.

En 2006, les créateurs âgés de moins de 30 ans représentaient 21 % des créateurs, dont 6 % étaient âgés de moins de 25 ans. Trois ans après leur création, 59 % des entreprises créées par des jeunes sont toujours en activité.

Comment ont-elles évoluées ? Sont-elles différentes des entreprises constituées par des créateurs de 30 ans et plus ?

Cette note propose de faire le point sur ces éléments et permettra d’observer le marché de ces entreprises, leurs relations avec les autres entreprises, leur chiffre d’affaires, leurs investissements, leur trésorerie, leur emploi et leurs perspectives d’avenir.

Les principaux points de la note de l'APCE sur le développement des entreprises créées par des jeunes

> La pérennité des entreprises créées par les jeunes de moins de 30 % s’élève à 59 %. Elle est moins élevée que celle des entreprises dont les créateurs étaient âgés de 30 ans et plus (68 %).
Attention ! Il ne faut pas en conclure que les jeunes sont davantage en échec. La pérennité comprend aussi bien des cessations d’activité pour cause économique (liquidation judiciaire ou autre) que des cessations pour des causes plus favorables telles que la vente de l’entreprise ou le retour à un emploi salarié.

> 43 % des jeunes créateurs déclarent un chiffre d’affaires annuel hors taxes de 80 000 € ou plus. Ce chiffre d’affaires est en augmentation pour 3 dirigeants sur 5. Si les dirigeants de plus de 30 ans enregistrent des chiffres d’affaires relativement proches des juniors, en revanche, les jeunes sont plus nombreux à déclarer avoir enregistré une hausse de ce chiffre d’affaires (58 % contre 52 %).

> La création d’entreprises par les jeunes génère à la fois de l’emploi salarié, mais aussi l’emploi des dirigeants et de leurs éventuels associés (tout comme les créateurs plus âgés). L’emploi salarié est peu présent au démarrage de l’activité (seulement 12 % des entreprises), en revanche, il se développe rapidement : trois ans après la création, 31 % des entreprises emploient des salariés et ces dernières comptent en moyenne 3,1 salariés par entreprise. Au total, en trois ans, le nombre de salariés a été multiplié par 3,5.

> La taille des entreprises employant des salariés trois ans après leur création est moins importante pour celles dirigées par de jeunes chefs d’entreprise (3,1 salariés contre 4,0 salariés pour celles dirigées par des créateurs de 30 ans ou plus).

> Les jeunes s’épanouissent dans leur activité de chef d’entreprise puisque 84 % se déclarent satisfaits d’avoir créé dont 26 % se déclarent même fortement satisfaits (c’est autant que pour les 30 ans et plus).

> A l’exception des deux différences citées dans les points précédents (emploi salarié et pérennité), les entreprises créées par des jeunes se développent autant que celles dirigées par des créateurs de 30 ans ou plus (investissements réalisés, montants des investissements, problèmes de trésorerie, chiffre d’affaires…).

Conclusion de la note de l'APCE (Agence Pour la Création d'Entreprises) sur la création d'une entreprise par un jeune

En conclusion : être jeune créateur n’est pas un handicap pour les entreprises qui se développent dans des proportions identiques aux entreprises dirigées par des créateurs de plus de 30 ans.

Il n'y a pas donc pas d'âge pour entreprendre ! Vous avez une idée, un projet ou l'envie de devenir votre propre chef d'entreprise ? Réfléchissez à votre concept, faites vous accompagner et lancez vous... Vous ne le regretterez pas, quelle belle expérience !

Pour lire la synthèse complète de cette note de l'APCE, accédez à la page dédiée sur le site de l'APCE.

 

Sources :
http://www.apce.com
http://entrepreneur.lesechos.fr





Les 10 propositions de la profession comptable pour les TPE

Orange et Publicis lancent leur fonds d'investissement


Evoliz est fait pour vous

Plus qu'un logiciel de gestion commerciale et de facturation en ligne, Evoliz.com est un véritable outil de pilotage pour votre entreprise.

Libérez-vous du temps sur la gestion d'entreprise et créez très simplement un devis, une facture ou une dépense directement sur internet !

Testez gratuitement

Abonnez-vous à Evoliz

Twitter Google+ Youtube RSS

Rechercher dans le blog

Thématiques du blog

Actualité (85)
Astuce (47)
Cas pratique (24)
Comptabilité (30)
CRM GRC (17)
Entreprise (153)
Etude (61)
Evénement (78)
Expert comptable (33)
Facturation (68)
Gestion commerciale (67)
Interview (18)
Nouveauté (51)
SaaS Cloud (62)

En savoir plus sur