Création d'entreprise : Non à la fermeture de l'APCE !


Depuis quelques mois l'Agence pour la Création d'Entreprises (APCE) est en difficulté, voire risque une possible cessation d'activité. Heureusement depuis hier la situation de ce portail, incontournable pour les créateurs d'entreprise en France, semble s'améliorer et un avenir positif pourrait se dessiner.

Fermeture APCE (Agence Pour la Création d'Entreprises) ?

L'APCE, depuis 35 ans au service des entrepreneurs

Créée en 1979, l'APCE (Agence pour la Création d'Entreprises) est une véritable mine d'informations, que vous soyez un entrepreneur, un créateur d'entreprise, un chef d'entreprise ou encore un repreneur / cédant.

L'Agence pour la Création d'Entreprises (APCE) est une association loi 1901 et a pour mission d'ouvrir la voie à toutes les personnes ayant l'envie d'entreprendre en France.

Cela se traduit entre autres par la transmission d'une information exhaustive et fiable sur le processus de création, par l'orientation des porteurs de projet vers les réseaux professionnels d'appui à la création d'entreprise, par le suivi et l'analyse du processus de création, sans oublier d'assurer la diffusion de l'esprit d'entreprendre.

Vers une nouvelle Agence pour la Création d'Entreprises ?

Afin de définir un "nouveau modèle économique et de services pour l'APCE", l'ancienne ministre des PME, de l'innovation et de l'économie numérique, Fleur Pellerin, avait confié en octobre 2013 cette mission à Dominique Restino (chef d'entreprise et président du Moovjee, de l'Institut du mentorat et Vice-président de la CCI Paris, Ile de France).

Les conclusions du rapport Restino-Bert ont recommandé une restructuration de l'Agence pour la Création d'Entreprises (APCE) selon 3 axes :

- Proposer un nouveau modèle économique (publicité et facturation croissante des services) ;
- Maximiser le recours à l'outil numérique du site internet (11 millions de visites en 2013) ;
- Développer et optimiser les synergies entre l'APCE et les autres opérateurs intervenant dans le champ du soutien à la création d'entreprise.

Quel avenir pour l'APCE ? Rendez-vous le 29 avril 2014

L'Agence pour la Création d'Entreprises (APCE) serait sur le point de mettre la clé sous la porte, faute de budget pour son bon fonctionnement ; son budget annuel étant de 6 millions d'euros par an.

Finalement suite au conseil d'administration de l'APCE, tenu ce 16 avril 2014, une solution dessinée par l'État, les chambres de commerce, les chambres de métiers et de l'artisanat, le conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables et d'autres partenaires devrait être entérinée lors d'un prochain conseil d'administration prévu le 29 avril 2014.

Cette solution consisterait à remplacer le financement jusqu'à présent assuré par l'Etat par d'autres administrateurs financiers tels que les CCI, l'APCMA, le CSOEC ou encore Pôle Emploi ; c'est-à-dire de trouver de nouvelles ressources privées pour obtenir le budget nécessaire à l'APCE (Agence pour la Création d'Entreprises).

Lancement d'une pétition pour sauver l'APCE

Reconnue comme un acteur très important voire incontournable de la création d'entreprises, l'APCE ne doit pas fermer ! Telle est la démarche de la Fédération des Auto Entrepreneurs (FedAE), rejoint par l'ADIE (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) et Initiative France, à travers le lancement d'une pétition intitulée « Sauvons l'Agence Pour la Création d'Entreprise (APCE) ».

Cette pétition à destination d'Arnaud Montebourg, Ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique demande à ce que l'APCE soit sauvée et qu'elle obtienne les moyens de poursuivre sa mission d'accompagnement à la création d'entreprise.

Vous pouvez aussi réagir et soutenir dès aujourd'hui l'Agence pour la Création d'Entreprises sur la page Facebook APCE.

 

Sources :
http://www.apce.com
http://www.redressement-productif.gouv.fr
http://business.lesechos.fr
http://www.lemonde.fr
http://www.federation-auto-entrepreneur.fr





ATN+ : La promotion du numérique auprès des TPE / PME

Quels sont les mythes sur les entrepreneurs ?