Quelle stratégie pour développer son cabinet ?

L'automatisation de la saisie et la récupération des données pour éviter les ressaisies est en passe de devenir la norme. Véritable enjeu pour les cabinets traditionnels qui souhaitent se développer et ne plus avoir de problème pour recruter des collaborateurs, la transformation numérique commence par l'automatisation. Ce n'est pas suffisant.

 

Quelle stratégie pour transformer et développer son cabinet ?

Avec la fin de la période fiscale et l'arrivée de la période estivale, c'est le moment pour le cabinet de faire le point. Les experts-comptables ont d'ores et déjà pris conscience qu'il est temps de transformer leur cabinet pour sortir du cabinet traditionnel et renforcer leur attractivité.

Car s'il est une évidence, c'est le fait que le cabinet traditionnel n'attire plus, à l'inverse du cabinet de conseil qui fait appel à l'automatisation, davantage porteur de sens pour les jeunes collaborateurs.

Les technologies d'avenir telles que la plateforme proposée par Evoliz sont une solution pour faciliter la transformation du cabinet traditionnel. Elles permettent de libérer du temps pour que l'expert-comptable puisse entamer une vraie réflexion stratégique pour le développement de son cabinet.

À terme, le cabinet pourra utiliser sa connaissance du secteur d'activité de ses clients pour les aider à la fois dans leur propre transformation numérique et à choisir les bons outils.
 

Du cabinet traditionnel au cabinet de conseil : une transformation de grande ampleur !

Pour commencer la transformation, l'expert-comptable doit prendre conscience de ce qui fonctionne bien ou moins bien au sein de son cabinet. Cela requiert souvent un accompagnement stratégique et opérationnel, afin de ne pas se décourager ni décourager ses équipes, comme peut en témoigner ce confrère qui a suivi le programme d’accompagnement à la transformation numérique assuré par Evoliz pour ses clients. L'objectif du travail collaboratif avec les clients est de dégager du temps pour les deux parties afin de pouvoir se concentrer sur ce qui a de la valeur.

Il faut commencer par documenter ses procédures internes, celles de son cabinet pour identifier les travaux manuels, les travaux réalisés en double (et ceux qui sont régulièrement faits, défaits et refaits) ou inefficaces. Cette liste sera ensuite avantageusement comparée aux tâches qui pourraient être automatisées. L'objectif est ici de limiter les saisies manuelles et le risque d'erreurs et d'éviter la reprise de données que le client a déjà saisi dans son propre outil.

Ainsi, les données entrent dans une plateforme comme Evoliz et sont traitées automatiquement. Ce traitement nécessite au mieux une validation de la part du client ou de l'expert-comptable.

Le temps gagné sera ensuite consacré aux clients et doit permettre de créer de nouvelles missions, d'acquérir des compétences et de développer son cabinet.

 

De l'expert-comptable à l'expert-conseil : une question de leadership, de volonté et de stratégie !

L'expert-conseil ne se cache pas derrière ses chiffres ou ses livrables. Il a une attitude proactive et fait preuve de leadership. Il est le moteur de la relation client et connaît parfaitement l'activité de ces derniers. Il repère aussi les collaborateurs qui ont une fibre marketing et les fait avancer avec lui.

Avoir une vision d'ensemble avec l'aide d'Evoliz est très important. Dégager du temps permet d'attirer de nouveaux clients mais pas n'importe lesquels. Trop de cabinets ont une clientèle si variée qu'il leur est impossible de bien connaître leurs clients. Pour renouer avec la rentabilité, le cabinet doit faire des choix. Développer son activité auprès d'une clientèle dont l'activité n'est pas rentable n'est pas forcément la meilleure solution.

En acquérant une expérience plus large dans certains secteurs d'activité, l'expert-comptable peut partager cette connaissance avec un plus grand nombre de clients dont il devient le bras droit, le conseiller indispensable. Cette stratégie dite de niche permet de développer sa clientèle mais également de mieux servir les clients existants.

L'expert-conseil peut alors acquérir une grande connaissance des produits et services vendus par son client, lui parler du potentiel de développement de son secteur d'activité, de la manière dont le client souhaite se développer.

Les déclarations fiscales et sociales sont remplacées par des échanges pleins de sens avec les clients, des conversations qui vont les aider à développer leurs activités et à remplir leurs objectifs.

L'expert-comptable sait qu'il est devenu indispensable à son client lorsque celui-ci essaie d'appliquer ses conseils au quotidien et ne peut plus imaginer travailler sans lui. Cette nouvelle relation entre l'expert-comptable et ses clients permet de les accompagner dans leur propre transition numérique et de leur conseiller les bons outils dans le cloud.