[Cas Pratique] Traitement d'un bon de commande client


Le cas pratique d'aujourd'hui consiste à faire un tour d'horizon sur le document comptable intitulé « bon de commande client ». Nous aborderons dans cet article les principales étapes liées à un bon de commande, de la création du bon de commande à son passage en facturation.

Cas Pratique Evoliz - Logiciel de bon de commande en ligne

Remise dans le contexte : Le Bon de Commande en ligne (BDC) ?

Pour resituer le contexte, votre client vous a sans doute au préalable demandé un devis pour connaitre le prix de votre produit, le coût votre prestation, les quantités souhaitées et autres mentions obligatoires liées à votre activité.

Après validation éventuelle d'un devis, le bon de commande est un document comptable récapitulant toutes les informations de la vente. Un tel document atteste que « votre client est prêt à passer commande avec vous », cela matérialise donc la future commande.

Maintenant voyons les différentes possibilités de gestion d'un bon de commande dans le logiciel de facturation Evoliz.

Comment traiter votre bon de commande client dans Evoliz ?

Comme dans tout logiciel de gestion commerciale, vous pouvez avec Evoliz créer tout type de documents comptables en ligne (facture, devis, bon de commande, bon de livraison, acompte, etc.). Nous allons nous intéresser ici à différents cas autour d'un bon de commande, de la création du bon de commande à son passage en facturation.

■ Cas 1 : Bon de commande > Facture

Ce cas est à la fois simple et rapide. Il se résume par le passage d'une commande par le client (création du bon de commande) puis sa transformation en facture dès validation de la commande (transformation d'un bon de commande en facture).

■ Cas 2 : Devis > Bon de commande > Facture

Nous reprenons le cas 1, avec au préalable la création d'un devis, comme nous l'avions précisé en introduction de l'article.

■ Cas 3 : Bon de commande > Acompte > Facture

Si dans votre activité vous avez pour habitude de demander une partie du paiement au passage de la commande, par exemple dans les professions du batiment, vous pouvez alors créer une facture d'acompte (soit un pourcentage, soit un montant de la commande).

■ Cas 4 : Bon de commande > Bon de livraison > Facture

Autre cas de figure, vous avez saisi un bon de commande pour la vente de marchandises. Après le passage de la commande vous pouvez aussi émettre un bon de livraison afin de stipuler les éléments à livrer à votre client.

■ Cas 5 : Devis > Acompte > Bon de commande > Acompte > Bon de livraison > Facture

Ce dernier cas est l'exemple d'un flux complet de facturation autour du bon de commande. Il reprend les précédents cas avec pour finalisation la création de la facture en ligne.

Autres cas possibles pour la création d'un bon de commande client

Remarque sur la gestion d'un bon de commande client : La présentation des 5 cas ci-dessus permet de vous donner un aperçu des possibilités du logiciel de gestion saas Evoliz. Vous pouvez bien évidemment adapter votre processus de création de bons de commande selon les documents comptables spécifiques à l'activité de votre entreprise (btp, agence marketing, création sites internet, etc.).

Pour le tester par vous-même, le plus simple étant de vous connecter dès maintenant à Evoliz !

 Pour aller plus loin

Pour toute question n'hésitez pas à contacter notre équipe Support par email ou par téléphone au 01 46 72 50 04.





Nouvelle édition du Trophée Start-up Numérique 2013

Evoliz au 68e Congrès de Dijon 2013